L'unité Forêts et Sociétés étudie les forêts tropicales en tant que systèmes écologiques et sociaux soumis à des changements locaux ou globaux pouvant provenir de déterminants naturels, économiques ou politiques. Notre principal  objectif est de conserver les forêts tropicales par la mise au point de pratiques de gestion durable assurant d’une part le maintien des services environnementaux clés (biodiversité, stockage de carbone), la production de biens et contribuant d'autre part à l'amélioration des conditions de vie des populations locales et de la société en général. L’unité, est une équipe de recherche pluri-disciplinaire comprenant trente-huit cadres scientifiques, quatre assistantes, une technicienne, et une quinzaine de doctorants. Près d'un tiers des chercheurs travaillent dans les pays forestiers tropicaux du monde en Afrique, Amérique Latine et Asie du Sud-Est où ils sont accueillis au sein d’organismes partenaires du Cirad.

L’unité s’intéresse à trois principaux objets de recherche

  • Les forêts tropicales

L’unité évalue la capacité des forêts tropicales à produire des biens (bois, produits forestiers non ligneux, gibier) et fournir des services environnementaux clés (biodiversité, stockage de carbone) dans un contexte de changements climatiques et de pression anthropiques croissantes sur ces écosystèmes. Nos recherches visent donc à évaluer la résilience des écosystèmes forestiers tropicaux face aux utilisations diverses par les populations et face aux changements climatiques.

  • Les sociétés qui y vivent ou en dépendent

L’unité s’intéresse à l’évolution de la vulnérabilité des groupes sociaux dans le cas où les écosystèmes qu’ils utilisent venaient à être moins résilients et, inversement, sur l’évolution des écosystèmes forestiers si certains facteurs amenaient des groupes sociaux à être plus vulnérables aux changements globaux et/ou locaux.

  • Les politiques publiques

Les politiques ou instruments qui s’appliquent aux forêts ont des conséquences importantes sur les pratiques de gestions. L’unité analyse et évalue les processus d’élaboration, d’adoption, de mise en œuvre et « d’appropriation » de l’action publique concernant directement les forêts. Il s’intéresse particulièrement au jeu des acteurs (publics, privés, non gouvernementaux) et à la gouvernance qui sous-tend ces processus.

PlayVideoAccueil

Cookies de suivi acceptés