Une vidéo sur sur la reconstitution du stock de carbone des arbres en amazonie après exploitation

Une publication du réseau TmFO sur la reconstitution du stock de carbone des arbres en amazonie après exploitation, publiée dans eLIFE, est expliquée par une vidéo en anglais de quelques minutes.

L'article auquel se réfère cette vidéo, et dont Plinio Sist et Bruno Hérault (UR Forêts et Sociétés) sont co-auteurs, peut être téléchargé sur ce lien.

En voici le résumé traduit en français :

Lorsque deux millions d'hectares de forêt amazonienne sont perturbées chaque année par l'exploitation forestière sélective, plus de 90 millions de tonnes de carbone sont émis vers l'atmosphère. Les émissions sont alors contrebalancées par la repousse des forêts. Par une approche de modélisation originale, calibrée sur un réseau de 133 parcelles forestières permanentes (175 ha au total) suivies en Amazonie, nous relions les différences régionales de climat, de sol et de biomasse initiale avec les flux de carbone des survivants et des recrues, afin de fournir des prévisions à l'échelle de l'Amazonie. Nous montrons que la récupération nette de carbone en surface sur 10 ans est plus élevée dans le Bouclier Guyanais et dans l'Ouest (21 ± 3 Mg C ha -1 -1) que dans le Sud (12 ± 3 Mg C ha -1 -1) où le stress environnemental est élevé (faible précipitation, forte saisonnalité). Nous soulignons le rôle clé des survivants dans la repousse des forêts et élaborons une carte complète du potentiel de rétablissement des stocks de carbone après perturbation en Amazonie.

Publiée : 21/02/2017

Cookies de suivi acceptés