Analyse prospective sur les écosystèmes forestiers du bassin du Congo à l’horizon 2040.

L’objectif principal de ce travail est d’apporter des éléments objectifs d’aide à la décision pour comprendre et anticiper les évolutions possibles des écosystèmes forestiers du bassin du Congo dans les prochaines décennies. Il s’insère parmi les études réalisées dans le passé ou en cours.

Date de début du projet :

01/01/2010

Date de fin du projet :

31/01/2011

Objectifs

Sous l’égide de la COMIFAC [1], Le Cirad coordonne en 2010 une analyse prospective sur les Ecosystèmes Forestiers du Bassin du Congo à l’horizon 2040 (EFBC 2040). Cette analyse est la première du genre depuis l’exercice prospectif de la FAO (FOSA 2000)

Localisation

Afrique centrale, (pays COMIFAC)

Description

L’évolution rapide de l’environnement (institutionnel, politique, écologique, social, économique..) et les enjeux liés aux changements globaux (dont les changements climatiques) en Afrique centrale sont source de tension et de question, mais aussi, sources d’opportunités. Ce projet vise à éclairer les choix politiques des décideurs nationaux, régionaux et internationaux en apportant des éléments de compréhension et de lecture des futurs possibles des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale.

Cette analyse va permettre de :

  • Identifier les variables majeures susceptibles de perturber et/ou d’infléchir la dynamique passée et actuelle des Ecosystèmes Forestiers du Bassin du Congo
  • Fournir aux décideurs politiques et institutionnels des éléments de réflexion en vue de l’élaboration des politiques nationales et régionale
  • Renforcer la vision commune des pays du bassin du Congo et des partenaires sur l’état des Ecosystèmes Forestiers du Bassin du Congo

Cette démarche prospective est calée sur une méthodologie éprouvée et adaptée aux spécificités du sujet, aux acteurs. Elle contribuera à développer une expertise internationale et régionale, avec l’appui du cabinet Futuribles. Elle se déroule sur une durée de 10 mois à partir de mars 2010 et fournira aux décideurs politiques des pays concernés ainsi qu’aux organisations et processus internationaux une vision large et partagée des futurs possibles ainsi que des éléments de compréhension lors des négociations internationales en cours, par exemple sur le changement climatique (COP[2]  16)

[1]  COMIFAC Commission des forêts d’Afrique Centrale

[2]  COP : Conference of Parties 16  (Cancun, décembre 2010)

Partenaires

COMIFAC – Commission des forêts d’Afrique centrale

Equipes

Cirad

Financement

France – MAE, via COMIFAC
 Allemagne (GTZ)
 USA (Carpe, via IUCN)

Cookies de suivi acceptés