La participation des populations locales à la surveillance des forêts: pourquoi et comment ?

Un numéro spécial de PLOS ONE est consacré à la participation des communautés au MRV (mesures, notification, vérification) de carbone dans le cadre de la REDD+. Des 12 articles publiés, 6 viennent du projet PMRV coordonné par Manuel Boissière (UPR Forêts et Sociétés) entre 2013 et 2014, auquel s'ajoute un article de synthèse.


C'est devenu un slogan banal de rappeler que de nombreux "problèmes globaux nécessitent des solutions locales". Voilà qui s'applique aussi à la réduction du dioxyde de carbone atmosphérique, en maintenant et en améliorant la couverture forestière de notre planète. C'est en outre attrayant car de nombreux avantages locaux et mondiaux découlent également de la forêt : par exemple, les forêts abritent la majorité des espèces du monde, constituent une source déterminante de précipitations, et assurent les moyens de subsistance de plus d'un milliard et demi de personnes, essentiellement dans les pays les plus pauvres .

Le succès de la gestion et de la conservation des forêts dépend souvent du consentement et de l'implication des populations locales. Les projets qui ignorent les besoins et les préoccupations locales échouent fréquemment, alors que ceux qui recherchent l'engagement et parviennent à une participation effective, sont davantage susceptibles de réussir. Ces questions reçoivent une attention renouvelée, dès lors que la protection et l'expansion des forêts figurent désormais parmi les stratégies majeures visant à atténuer les changements climatiques - une approche largement connue sous le nom de «REDD +» (Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts, et rôle de la conservation, de la gestion durable des forêts et de l'amélioration des stocks de carbone forestier dans les pays en développement). Celle numéro spécial de PLOS se propose d'investir les facteurs qui déterminent la viabilité de cette participation.

Ce numéro spécial de PLOS ONE se concentre sur les exigences centrales de REDD + selon la procédure "mesure, notification et vérification" ou "MRV". Ces exigences impliquent la mesure des stocks de carbone forestier et l'absorption et l'émission de gaz à effet de serre. Il s'agit principalement du dioxyde de carbone capturé dans l'atmosphère avec la croissance des forêts, et relâché dans l'atmosphère lorsque des arbres disparaissent. Les exigences comprennent également la possibilité de signaler ces mesures aux autorités supérieures et aux procédures de contrôle et de qualité, qui garantissent que l'information est fiable. Jusqu'à récemment, la plupart des efforts pour répondre à ces exigences ont porté sur le personnel technique formé. Mais ce n'est sans doute ni toujours pratique, ni toujours optimal, d'autant que la contribution des populations locales pourrait améliorer leur engagement dans le processus REDD +, et donc garantir des avantages supplémentaires.

Les 12 articles réunis dans ce numéro spécial fournissent les bases empiriques nécessaires pour mettre en pratique le MRV participatif (ou PMRV). Ils tirent les leçons des analyses systématiques et des études multidisciplinaires conduites en Éthiopie, au Mexique, en Chine et en Indonésie. Les auteurs de ces articles proviennent d'un large éventail disciplinaire(sciences sociales, naturelles et de la santé), ce qui procure une tonalité peu conventionnelle à ce recueil. Malgré cette amplitude de regards, les auteurs partagent plusieurs considérations pour rendre pratique le PMRV participatif. Ils montrent que, même s'il existe des points communs, la situation diffère d'un endroit à l'autre. Engager les communautés locales dans le MRV exige une compréhension des préférences et des priorités des populations locales concernant leurs forêts et leurs terres.

En général, les populations locales ne sont pas intrinsèquement motivées pour participer à la mesure des arbres. Ces activités sont très éloignées de leurs activités quotidiennes et ne présentent aucun avantage patent. Comme le souligne l'un des articles, le suivi des forêts peut même menacer les moyens de subsistance si les changements observés sont conduits par des activités importantes pour les populations locales, par exemple l'exploitation minière à petite échelle, l'extraction du bois ou la culture itinérante. En examinant ce qui motive les populations locales à participer à des activités de surveillance locales ou nationales similaires, tel le suivi national de la santé infantile par l'Indonésie, les auteurs ont identifié des motivations plus générales, qui pourraient être développées et appliquées à REDD +.

Dans l'ensemble, ce numéro spécial de PLOS nous permet d'être raisonnablement optimistes : le PMRV est réalisable, mais il n'est pas simple. Beaucoup de défis peuvent également être considérés comme des opportunités. Par exemple, les populations locales ont souvent une connaissance détaillée de leurs forêts. Cela peut être une ressource précieuse pour REDD+, mais la plupart des résidents n'ont pas les compétences formelles pour recueillir des données pertinentes selon la manière standardisée requise. Il n'y a pas de processus ou de système évident, jusqu'à présent, qui permette de recueillir et de résumer des informations potentiellement riches mais spécifiques.

Alors que l'augmentation des gaz à effet de serre pose un problème mondial, et que la protection et l'expansion des forêts offrent au moins une solution partielle, nous avons encore beaucoup à faire pour montrer que les solutions forestières à l'échelle locale peuvent être suffisamment développées pour "faire la différence". La viabilité de ces efforts reflète non seulement les problèmes pratiques, mais dépend aussi des motivations de ceux qui peuvent contribuer à ce que cela se produise. Une meilleure compréhension de la façon dont nous pouvons travailler avec les populations locales pour maintenir et améliorer les forêts de notre planète pourrait apporter des avantages beaucoup plus larges. Cette collection PLOS fournit une première base pour construire de tels espoirs dans des plans et des actions.

Actualité reprise du blog PLOS Channels &  Collections : http://blogs.plos.org/collections/redd/

Publiée : 17/07/2017

Cookies de suivi acceptés