Valoriser un arbuste épineux invasif à Cuba sous forme de charbon de bois

Une récente mission d'étude à laquelle participaient quatre membres de l'UPR Forêts et Sociétés, visait à tirer parti de la biomasse représentée par des massifs de Dichrostachys cinerea (Marabu), un arbuste épineux très invasif à Cuba.

Julie Betbeder, Valéry Gond (géographes), Emilien Dubiez et Régis Peltier (forestiers) se sont rendus sur place fin janvier, sur financement de la DG Trésor, dans le cadre d'un projet FASEP (Fonds d'Etude et d'Aide au Secteur Privé).

Cette mission a été conduite en partenariat avec des instituts nationaux (GAF, INAF, GEOCUBA) pour (i) valider une méthodologie d'inventaire des ressources disponibles en marabu,  (ii)  produire une carte d'occupation des sols et caractériser différentes classes physionomiques du marabu qui révèle plusieurs signatures spectrales, (iii) produire un tarif de cubage pour calculer un potentiel de biomasse carbonisable, et (iv) valider une méthodologie d'inventaire avec les équipes de terrain afin d'estimer la quantité de biomasse valorisable pour la carbonisation.

L'installation des placettes d'inventaires, leurs mesures ainsi que le relevé de points d'occupation du sol complémentaires se poursuivront jusqu'à mi-mars. Les données collectées devront permettre de préciser la quantité de biomasse carbonisable disponible ainsi que sa localisation. Les résultats obtenus devront apporter des informations complémentaires pour orienter le choix de l'industriel dans sa stratégie.  

Publiée : 02/02/2018

Cookies de suivi acceptés