Les chercheurs ont aussi à apprendre du grand public

Le succès inattendu d'un livre comme celui de Peter Wohlleben (La Vie secrète des arbres) ou d'un film comme L'Intelligence des arbres montre que les scientifiques communiquent trop peu auprès du public, au risque de laisser la place à des "chercheurs indépendants" confondant science et croyance. S'agissant du thème des espèces invasives, Jacques Tassin (UPR Forêts et Sociétés) s'exprime sur l'intérêt de recueillir la perception du grand public. Il partage son analyse sur le blog Million Trees.

Pour accéder à l'article publié sur le blog.

Publiée : 13/03/2018

Cookies de suivi acceptés