Actes de Séminaire

Date de mise à jour : 15 juin 2015

Retrouvez les Colloques et autres manifestations de notre unité

- 2007 - Atelier international "Régime international, déforestation évitée et évolution des politiques publiques et privées affectant les forêts dans les pays du sud" - (21-22-23 Novembre)  - Paris - 

Le 21 novembre après-midi :   Lycée Technique Raspail  - 5 Bis, Avenue Maurice d'Ocagne - 75014 Paris

Les 22 et 23 novembre : Salle Louis Armand   - Union Internationale des Chemins de Fer (UIC P) - 16 rue Jean Rey - 75015 Paris

 Cet atelier international s’inscrit dans le cadre de l’achèvement d’un projet de recherche conduit par le Cirad (coordination : A. Karsenty) sur financement du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il s’inscrit dans le cadre de l’Action Concertée Incitative « Sociétés et Cultures dans le développement durable » du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (France).

 Les principales questions auxquelles tenteront de répondre les participants sont les suivantes :

  1. Quels sont les indicateurs qui permettent d’identifier l’émergence d’un régime international des forêts ?
  2.  Dans quelle mesure les éventuels régimes internationaux en voie d’émergence dans le domaine de l'environnement influent-ils sur la construction des politiques publiques en matière de forêt et d'environnement des grands pays forestiers en développement (Brésil, Bolivie, Pays d'Afrique centrale, Indonésie, Malaisie…) ?
  3.  Y a-t-il une convergence des politiques publiques des grands pays forestiers du Sud ? Si oui, sur quels points ? Quelle est la place et l’impact des dispositifs privés (comme la certification ou les engagements volontaires) dans les évolutions en cours et comment doit-on l’interpréter ?
  4. Quels sont les éléments de divergence des politiques nationales et les raisons des différences de situation constatées ? Comment les représentations collectives nationales influent-elles sur ces choix
  5.  Est-ce que la place grandissante que prennent les forêts dans le débat international sur l'environnement, et en particulier les projets de versements financiers aux pays en fonction de la réduction de la déforestation (« déforestation évitée »), va accélérer la constitution d’un régime international ? Quelles sont les marges de manœuvre réelles, notamment en termes politiques et sociaux, des gouvernements en matière de modification des politiques publiques pour infléchir le taux de déforestation ? Comment évaluer les coûts d’une réduction de la déforestation obtenue par le biais de « paiements pour services environnementaux » ?

Keynotes

  1. Ben_Cashore (457 Ko)

Date de mise à jour : 15 juin 2015

Cookies de suivi acceptés